NAT Le monde des fougères

Les fougères sont « plus évoluées » que les mousses, ayant des « VAISSEAUX conducteurs de sève ». Mais elles sont « moins évoluées » que la plupart des autres plantes, ne portant « ni fleurs ni fruits » mais des « SPORES » qui assurent leur reproduction.

La « feuille » de fougère s’appelle FRONDE avec un PÉTIOLE et un LIMBE. Au niveau du limbe, le pétiole prend le nom de RACHIS.  Le limbe se découpe en « folioles » appelées PENNES (division primaire). Les pennes peuvent à leur tour se découper en PINNULES (division secondaire). Et les pinnules peuvent à encore une fois se diviser en PINNULULES (division tertiaire).

Si les frondes sont groupées « en touffe » au sol, on parle de « PORT CESPITEUX » (ex. fougère mâle et fougère femelle).

Si les frondes sont espacées, on parle de « PORT RHIZOMATEUX » (ex. fougère aigle).

A la face inférieure de la fronde, on voit (le plus souvent) des gros points. Ce sont des petits sacs appelés SORES, qui renferment eux-mêmes des plus petits sacs, les SPORANGES. Et ces sporanges sont remplis de SPORES, destinées à la reproduction sexuée des fougères… (ce ne sont donc pas des fruits !). Parfois les sores sont recouverts d’une petite membrane qu’on appelle INDUSIE.

Commentaires, amendements … ? gelura@proximus.be, M.-Ch. & J.-Fr. Misonne, https://www.gelura.be/ccr/