NAT Classification et étymologie des oiseaux d’eau de l’étang

Article réservé… aux passionnés de l’étymologie et de la taxonomie. Ce genre d’article démontre à quel point nous « parlons continuellement » grec et latin… même avec nos mots français (ex. « colvert » = ‘collibertus’). D’où l’intérêt de ne pas bannir ces « langues dites mortes » des cycles d’études de nos adolescents.

Légende :
Chaque espèce est désignée par ses noms scientifique (latin), français et néerlandais.
N.B. Lorsque l’étymologie d’un mot n’est pas donnée, c’est qu’elle a (normalement) déjà été évoquée avant.
►Étym: xxx signifie « étymologie » d’un mot français ou latin xxx.
►Étym: NL.xxx signifie « étymologie » d’un mot néerlandais (ou flamand) xxx.
►Étym: (douteuse) xxx signifie qu’on ne s’explique pas bien l’étymologie du mot xxx, ou qu’elle est assez compliquée.
<Gr signifie « issu du »… grec. Lat = latin, NL = néerlandais, De = Deutsch (allemand), Ger = germanique, NOM = nom (commun ou propre), ONOMAT = onomatopée (ex. miauler venant de ‘miauw’), Gaul = gaulois, <Port = portugais, <IE = indo-européen, notre « langue mère » comme on peut le lire sur https://www.gelura.be/ccr/ccr2/ccr2-nat-geologie-4-influence-sur-notre-agriculture-et-nos-langues.
>Fr signifie « est à l’origine du… » français. Lat= Latin, NL = néerlandais…
*xxx (mot débutant par un astérisque) est un (hypothétique) mot indoeuropéen, en parlant d’étymologie.
‘…’ (entre apostrophes) indique un nom dans une langue étrangère au français, ou sa prononciation (p.ex. grecque).
« … » (entre guillemets) donne la traduction française
.

Pour rappel : voici un acronyme permettant de se souvenir de la taxonomie (classification) des espèces selon Linné : RECOFaGE, pour Règne (ex. animal), Embranchement (ex. chordés – vertébrés), Classe (ex. oiseaux), Ordre (ex. anseriformes), Famille (ex. anatidés), Genre + Espèce (ex. canard colvert).

La classe des oiseaux = AVES, se divise (notamment) en « ordres« , dont les noms se terminent en « ‑formes » (issu du latin ‘forma’ = « en forme de »). Et les ordres se divisent en « familles« , dont les noms se terminent en « ‑idae »‘ (issu du grec ειδος ‘eidos’ « aspect extérieur »).

Ordre des Anseriformes

►Étym: anser <IE *ghans « oie » >Lat ‘anser’ « oie ». ►Étym: NL.gans <IE « ghans ». Le français et le flamand ont donc la même origine.

Famille des Anatidae

►Étym: anas <IE *anut « canard » >Lat ‘anas’ « canard ». ►Étym: NL.eend <IE ‘anut’ « canard ». Le français et le flamand ont donc la même origine.

Canards de surface

►Étym: canard <ONOMAT ‘can’ (cri du canard) + suffix -art.

  • Anas clypeata, canard souchet, slobeend. ►Étym: clypeata <Lat ‘clipeus’ ‘bouclier rond », vu son bec spatulé.
  • Anas crecca, sarcelle d’hiver, wintertaling. ►Étym: crecca <ONOMAT ‘creck’, cri de la sarcelle.
  • Anas platyrhynchos, canard colvert, wilde eend. ►Étym: platyrhynchos <Gr πλατη ‘platè’ « feuille, plat » + ρυγχος ‘rhúnkhos’ « bec » = « bec plat ». ►Étym: colvert <Lat ‘collibertus‘ « affranchi, traître », car ces canards incitent (traîtreusement) les canards de passage à se poser : sous forme « plastique » flottant dans l’eau, mais également « en chair et en os » tenus en captivité et cancanant.
  • Anas querquedula, sarcelle d’été, zomertaling. ►Étym: querquedula <Lat ‘querquedula’ « sarcelle ». ►Étym: sarcelle <Lat ‘querquedulla’ « sarcelle.
  • Mareca (= Anas) penelope, canard siffleur, smient. ►Étym: mareca <Port ‘marréco’ « sarcelle ». ►Étym: penelope <NOM (mythologie) Pénélope, enfant, avait été jetée à la mer et sauvée par des canards tachetés de rouge (comme la sarcelle d’été… si on fait abstraction de la couleur).
  • Mareca (= Anas) strepera, canard chipeau, krakeend. ►Étym: strepera <Lat ‘strepere’ « faire du bruit », car ce canard fait beaucoup de buit. ►Étym: (douteuse) chipeau <ONOMAT ‘s-p’ (racine à base acoustique).

Canards plongeurs

  • Aythya fuligula, fuligule morillon, kuifeend. ►Étym: aythya <Gr αιθυια ‘aithuia’ « mouette, oiseau aquatique ». ►Étym: fuligule <Lat ‘fuligo’ « suie » vu le noir de la poitrine. ►Étym: morillon <NOM « Maure », habitant de Mauritanie, peuple noir, en rapport avec la couleur noire de ce canard.
  • Aythya ferina, fuligule milouin, tafeleend. ►Étym: ferina <Lat ‘ferina’ « venaison, chair de gibier' », les canards étant chassés depuis toujours. ►Étym: milouin  <Lat ‘milvus’ « milan », <ONOMAT ‘mi-l’ (évoquant le « miaulement » du canard siffleur… déjà baptisé Anas penelope, si bien que « milouin » a fini par être attribué (erronément) à uns autre espèce, à savoir A. ferina.
  • Netta rufina, nette rousse, krooneend. ►Étym: netta <Gr νηττα,  νησσα ‘nètta, nèssa’ « canard » (Néssa était une des neuf Piérides (filles du roi de Macédoine, Piéros) ; elle fut changée en canard.)

Oies, bernaches, ouettes et tadornes

►Étym: oie <Fr « oiseau » dont on a retenu la première syllabe. ►Étym: (douteuse) bernache <Lat ‘bernaca’ « patelle (coquillage) » car la légende raconte que cet oiseau serait né d’un crustacé à allure de coquillage. ►Étym: ouette <Fr « oie (diminutif) ». ►Étym: (douteuse- tadorne <ONOMAT  ‘t-rd’ (idée de buit).

  • Alopochen aegyptiaca, ouette d’Égypte, nijlgans. ►Étym: αλωπηξ ‘alopêx‘ « renard » (comme dans les mots alopécie et Alopecurus)  + χην ‘khên‘ « oie » (comme dans le mot chénopode), vu son plumage gris roux rappelant la couleur du renard. ►Étym: aegyptiaca <Lat ‘aegyptiacus’ « d’Égypte ». ►Étym: NL.nijlgans <NL ‘Nijl’ « Nil » + ‘gans’ « oie’ = oie du Nil (plutôt que « Égypte » en français).
  • Anser albifrons, oie rieuse, Europese kolgans. ►Étym: albifrons <Lat ‘albus’ « blanc » + ‘frons’ « front », vu sa tache blanche sur le front (c.-à-d. au-dessus du bec). ►Étym: (douteuse) rieuse <ONOMAT (2 à 3 syllabes du jacassement, à l’instar d’un rire).
  • Anser anser, oie cendrée, grauwe gans. ►Étym: cendrée, vu la teinte grise du plumage.
  • Branta canadensis, bernache du Canada, grote Canadese gans. ►Étym: (douteuse) branta <ONOMAT ‘br-n, br-nt’ évoquant le ‘buit’ du jacassement de ces oiseaux. (Le mot ‘bruit’ a peut-être la même étymologie onomatopéique…)
  • Branta leucopsis, bernache nonette, brandgans. ►Étym: leucopsis <Gr  λευκος ‘leukos’ « blanc » + οπσις ‘opsis’ « apparence », vu l’apparence blanche du front et de la face de cet oiseau. ►Étym: nonette <NOM « nonette », les religieuses ayant, comme ce canard, « une face blanche entourée d’un capuchon noir ».
  • Tadorna tadorna, tadorne de Belon, bergeend. ►Étym: Belon <NOM Belon, médecin français du 16e S.

Cygnes

►Étym: cygne <Gr κυκνος ‘kuknos‘ « blanc, cygne ».

  • Cygnus cygnus, cygne chanteur (= c. sauvage), wilde zwaan. ►Étym: chanteur, vu que cet oiseau émet des sons évoquant la trompette.
  • Cygnus olor, cygne tuberculé, knobbelzwaan. ►Étym: olor <Lat ‘olor’ « cygne ».

Ordre des Phénicopteriformes (= Phœnicoptériformes)

►Étym: phénicopter <Gr φοινικοεις ‘phoenikoeis’ « pourpre » + πτερον ‘pteron’ « aile » = « aile pourpre »,  vu la couleur pourpre des ailes du Flamant rose, représentant de cet ordre.

Famille des Podicipedidae

►Étym: podiciped <Lat ‘podex, podicis’ « anus, croupion » + ‘pes, pedis’ « pied, patte », car les pattes sont très en arrière du corps.

  • Podiceps cristatus, grèbe huppé, fuut. ►Étym: cristatus <Lat ‘cristatus’ « crêté, à crête, à huppe ». ►Étym: grèbe <Fr « grabuge », évoquant les manifestations bruyantes de ces oiseaux.
  • Tachybaptus ruficollis, grèbe castagneux, dodaars. ►Étym: tachybaptus <Gr ταχος ‘tachos‘ « vitesse » + βαθυς ‘bathus‘ « profond », vu la vitesse avec laquelle cet oiseau plonge.

Ordre des Ciconiiformes (et Pelecaniformes)

►Étym:  ciconia <ONOMAT  ‘ts-g-n’ (bruit particulier grinçant et désagréable de ces oiseaux, ou dumoins certains d’entre eux).

N.B. L’ancien ordre des Pelecaniformes a été rattaché à l’ordre des  Ciconiiformes depuis qu’il a été prouvé qu’ils ont une espèce souche commune. ►Étym: (douteuse) peleca SOIT <Gr πελεκυς ‘pelekus’ « hache », vu le « sac » sous le bec en forme de hache, SOIT <Esp. ‘peluca’ « perruque », vu la touffe de plumes que porte le pélican sur la nuque.

Famille des Ciconiidae

  • Ciconia ciconia, cigogne blanche, ooievaar. ►Étym: cigogne <Lat ‘ciconia’.
  • Ciconia nigra, cigogne noire, zwarte ooievaar. ►Étym: nigra <Lat ‘niger, nigra’ « noir, noire’.

Famille des Ardeidae (Hérons)

►Étym: arde <Francique  ‘haigro, hairon’ « héron ». ►Étym: NL.reiger <Francique ‘haigro’ « héron » >De ‘Heigro’ >NL. ‘reiger’. Le français et le flamand ont donc la même origine.

  • Ardea (= Casmerodius) alba, grande aigrette, grote zilverreiger. ►Étym: casmerodius <Gr  χασιος ‘khasios’ « trésor » + ερωδιος ‘erodios’ « héron », en référence aux dépenses consenties pour leurs plumes au début du 20e S pour la mode occidentale . ►Étym: alba <Lat ‘albus’ « blanc ».
  • Ardea cinerea, héron cendré, blauwe reiger. ►Étym: cinerea <Lat ‘cinereus’ « cendre », vu la couleur cendrée de cet oiseau.
  • Botaurus stellaris, butor étoilé (= grand b.), roerdomp. ►Étym: botaurus <Gr βους ‘bous‘ « taureau » +<Lat ‘taurus‘ « taureau », le nom reprend donc deux fois le mot taureau, vu le cri de cet oiseau évoquant le vagissement du taureau. ►Étym: stellaris <Lat ‘stellaris’ « étoilé ».

Famille des Threskiornithidae

►Étym: threskiornith <Gr θρησκευειν ‘thrèskeuein’ « adopter des pratiques divines » + ορνις ‘ornis’ « oiseau », en référence à son représentant, l’ibis, qu’on vénérait pour rendre honneur aux dieux égyptiens.

  • Platalea leucorodia, spatule blanche, lepelaar. ►Étym: platalea <Gr πλατη ‘platè’ « feuille » vu la la surface plate de l’extrémité du bec. ►Étym: leucorodia <Gr λευκος ‘leukos’ « blanc » + ερωδιος ‘erodios’ « héron ».

Phalacrocoraciformes

►Étym: phalacrocora <Gr φαλακρος ‘falakros’ « chauve » + κοραξ ‘korax’ « corbeau », vu (peut-être…) un représentant à la tête blanche en plumage nuptial…

Famille des Phalacrocoracidae

  • Phalacrocorax carbo, grand cormoran atlantique, aalscholver. ►Étym: carbo <Lat carbo’ « charbon », vu la couleur très noire de cette espèce. ►Étym: cormoran <ONOMA ‘cor’ (simulant le cri du corbeau) »+ <Lat ‘mar’ « mer » + suffixe germanique ‘enc’.

Ordre des Gruiformes

►Étym: gru <ONOMAT ‘ger’ (simulant le cri de l’oiseau). ►Étym: NL.kraan <ONOMAT ‘ger’. Le français et le flamand ont donc la même origine.

Famille des Gruidae

  • Grus grus, grue cendrée, kraanvogel. ►Étym: cendrée <Fr « cendre », vu la couleur de cet oiseau.

Famille des Rallidae (Poules d’eau, râles et macroules)

►Étym: rallus <Fr « râler » (faire entendre un râle en respirant, vu le cri, comme agonisant, de cet oiseau).

  • Fulica atra, foulque macroule, meerkoet. ►Étym: fulica <Lat ‘fulix, fulica’ « foulque ». ►Étym: macroule <Ger ‘markol’ « poule d’eau… mais également diable de mer ». ►Étym: NL.meerkoet <Ger ‘markol’ « poule d’eau… mais également diable de mer ». Le français et le flamand ont donc la même origine.
  • Gallinula chloropus, gallinule poule-d’eau, waterhoen. ►Étym: galinula <Lat ‘gallina’ « poule » + suffixe -ule « petit ».
  • Rallus aquaticus, râle d’eau, waterral. ►Étym: aquaticus <Lat ‘aquaticus’ « aquatique’

Ordre des Charadriiformes

►Étym: charadri <Gr χαραδρα ‘charadra’ « ravin », car certains de ses représentants nichent dans les ravins.

Famille des Laridae

►Étym: lar <Gr λαρος ‘laros’ « mouette »

  • Larus (= Chroicocephalus) ridibundus, mouette rieuse, kokmeeuw. ►Étym: chroicocephalus <Gr χροα ‘chroa’ « couleur » + κεφαλγ ‘kéfalè’ « tête ». ►Étym: ridibundus <Lat ‘ridere’ « rire » + ‘bundus’ « en train de ». ►Étym: mouette <De ‘Môwe’ « mouette ». ►Étym: NL.meeuw <De ‘Möwe’ « mouette ». Le français et le flamand ont donc la même origine.
  • Larus argentatus, Goéland argenté, Zilvermeeuw. ►Étym: argentatus <Lat ‘argentum’ « argent », vu la couleur arnetée de ce goéland. ►Étym: goéland <Breton ‘gwella’ « pleurer » vu les cris plaintifs de ces oiseaux.

Famille des Scolopacidae (Bécasseaux, bécassines et bécasses)

►Étym: scolopac <Gr σκολοψ ‘scolops’ « pal, bois pointu » en référence au bec long et droit de ses représentants.

  • Actitis hypoleucos, chevalier guignette, oeverloper. ►Étym: actitis <Gr ακτιτης ‘aktitès’ « habitant du litoral ». ►Étym: hypoleucos <Gr υπο ‘hupo’ « en-dessous » + λευκος ‘leucos’ « blanc », vu les parties inférieure blanches.
  • Calidris alpina, bécasseau variable, bonte strandloper. ►Étym: calidris <Gr καλανδρος ‘kalandros’ « alouette ». ►Étym: alpina <Lat ‘alpinus’ « Alpes », parce qu’il niche dans les montagnes (…scandinaves). ►Étym: bécasseau <Fr « bec » par allusion à son long bec.
  • Gallinago gallinago, bécassine des marais, watersnip. ►Étym: gallinago <Lat ‘gallina’ « poule ».
  • Tringa ochropus, chevalier culblanc, witgat. ►Étym: tringa <Gr τρυγγος ‘trungos’ apparenté à πυγαργος ‘pugargos’ « cul-blanc » vu le croupion blanc de ces oiseaux. ►Étym: ochropus <Gr οχρος ‘ochros’ « jaune » + πους ‘pous’ « pied » = « pied jaune » vu ses pattes jaunes (soi-disant car elles sont gris vert sombre.
  • Tringa totanus, Chevalier gambette, Bosruiter. ►Étym: totanus <It. ‘totano’ « chevalier ».

Famille des Charadriidae (gravelots, pluviers, vanneaux)

►Étym: gravelot <Gaul. >Lat ‘grava’ « sable, gravier, grève » car il habite les grèves. ►Étym: pluvier <Lat ‘pluvia’ « pluie » car cet oiseau « arrive avec les pluies ». ►Étym: vanneau <Lat ‘vannus’ « van » (= panier à fond plat, muni de deux anses, servant à vanner les grains), par analogie entre la forme des ailes du vanneau et les anses du van.

  • Charadrius dubius, petit gravelot, kleine plevier. ►Étym: dubius <Lat ‘dubius’ « indécis » car le savant qui lui a donné ce nom (±1750)  était « indécis » quant à la nouveauté ou non de cette espèce.

Ordre des Coraciiformes

►Étym: coraci <Gr κοραξ ‘korax’ « corbeau », vu la forme du bec rappelant celle du corbeau chez son représentant, le rollier.

Famille des Alcedinidae

►Étym: als <NOM Alcyone <Gr αλς ‘als’ « mer » + κυειν ‘kuein’ « être enceinte ». (Alcyone, fille du dieu des vents Éole,  fut changée en « oiseau de mer » = alcyon.

Martin-pêcheur (dessin de Marie-Christine Misonne)
  • Alcedo atthis, martin-pêcheur d’Europe, ijsvogel. ►Étym: alcedo <NOM Alcyone (voir ci-dessus). ►Étym: atthis <NOM Atthis, autre personnage de la mythologie grecque. ►Étym: martin <NOM St‑Martin, personnage exceptionnel (à l’instar de cet oiseau), associé à plusieurs légendes ayant trait aux oiseaux.

Bibliographie : https://www.gelura.be/ccr/ccr1/ccr1-his-bibliographie

Commentaires, amendements … ? gelura@proximus.be, M.-Ch. & J.-Fr. Misonne, https://www.gelura.be/ccr